Le canal du Nivernais, quelques généralités !

Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui je vais vous parler du canal du Nivernais dans ces grandes lignes.

Long de 174 km, il relie Auxerre à Decize grâce à ses 116 écluses. A Decize, vous aurez d’ailleurs la possibilité de bifurquer pour rattraper le canal latéral à la Loire.

Il à été construit entre 1784 et 1843 pour des raisons simples. En effet le canal était le moyen le plus facile pour acheminer le bois de chauffage du Morvan à Paris. Il servait également pour transporter du charbon et les pierres de la région.

A partir de 1970, le canal du Nivernais s’oriente vers le tourisme fluvial. En effet, les marchandises sont de plus en plus transportées par le chemin de fer. Mais grâce au tourisme, la reconversion est toute trouvée.

Avec des ouvrages remarquables comme les voûtes de la Collancelle, l’échelle des 16 écluses, des paysages magnifiques tels que les étangs de Baye et de Vaux, ainsi que de nombreux petits villages tous très pittoresques, le canal du Nivernais est devenu aujourd’hui un véritable ambassadeur de l’éco-tourisme dans la région. A l’échelle des 16 écluses, vous aurez d’ailleurs la chance de découvrir des écluses avec des systèmes en bois pour ouvrir les portes.

Si vous n’avez pas de bateau, pas de panique, vous pourrez admirer tout ce que ce canal a à vous offrir grâce à la vélo-route praticable d’un bout à l’autre sur les anciens chemins de halage.

Pour ce qui est des chiffres clé du canal, les voici:

– Longueur: 174 km,

– Nombre d’écluses: 116,

– Vitesse maximum: 8km/h,

– Tirant d’eau: 1,20 m,

-Tirant d’air: 2,70 m,

– Gabarit: Freycinet (38,50m x 5,05m), sauf entre Sardy et Cercy la Tour gabarit: Becquey (30m x 5,05m).

Le canal a certaines particularités. En effet il a deux pont-aqueducs qui enjambent respectivement l’Aron et l’Andarge.

Il est également traversé de 3 tunnels long de 758m, 268m et 212m.

Pour ce qui est de l’alimentation du canal, elle est possible grâce à la rigole d’Yonne qui achemine l’eau du lac de Pannecière jusqu’au point culminant du canal.

Ce canal, le deuxième plus fréquenté de France, est donc très pittoresque et regorge de tout un tas de curiosités que je ne manquerai pas de détailler dans de futurs articles.

Nous voilà à la fin de cet article. Je vous dis à très vite et n’hésitez pas à nous dire comment vous trouvé ce canal.

Max.L

canal du nivernais 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *